Présentation sommaire

Je m’appelle Frédéric Moulin, j’ai 50 ans ; j’ai été journaliste hippique pendant 10 ans au sein du Groupe des Éditions en Direct (groupe Tiercé Magazine), entre 1991 et 2002. Ensuite, j’ai changé d’horizon, travaillant en Amérique Centrale et du Sud pour une société espagnole spécialisée dans les jeux et les loisirs. J’ai vite été rattrapé par le hennissement des chevaux. J’ai toujours été un turfiste invétéré. C’est une passion chevillée au corps depuis ma plus tendre enfance.

Durant ma vie de turfiste, j’ai beaucoup perdu, fait de beaux coups aussi, mais j’ai surtout beaucoup appris. J’y ai mis du temps, mais désormais avec mes nouvelles tactiques de jeux, l’avènement des tickets « flexi », le visionnage de toutes les vidéos de courses (de trot surtout), je m’en sors enfin, c’est-à-dire que je dégage des bénéfices tous les ans depuis 5 ans. Je vais donc vous faire partager mon savoir, mon expérience, mes conseils et tactiques de jeux, et surtout mes chevaux repérés. Ce n’est pas tout de tout visionner, il faut avoir l’œil et des intuitions. Sans ces deux ingrédients, on ne peut gagner.

Je proposerai des jeux pour toutes les bourses, sachant que je suis suivi par une palette d’internautes aux moyens disparates.

Cette nouvelle aventure commence, et j’espère qu’elle sera profitable à tous.

Je terminerai par une note d’humour, avec cette citation de Jean Delacour : « Un turfiste n’est jamais aussi anxieux de connaître le résultat des courses qu’en l’attente de sa femme partie faire des emplettes. »

Sans oublier cette citation de Fénelon : « Le vrai moyen de gagner beaucoup est de ne vouloir jamais trop gagner et de savoir perdre à propos. »

N.B. : pour ceux qui s’enregistrent, et qui n’ont jamais visionné mes vidéos, vous pouvez toujours en visualiser quelques-unes sur Dailymotion et Youtube en tapant Pernes66 sur Google.

Page Facebook ICI

Je voudrais rappeler deux ou trois choses :
Durant la semaine, je fais 5 vidéos portant respectivement sur les réunions de mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Elles sont enregistrées en fin de matinée la veille desdites journées de courses, sauf celle portant sur les réunions de mercredi, enregistrée le lundi après-midi. Si des quintés ou des réunions de trot ont lieu le lundi et/ou le mardi, je les travaille aussi en versions écrites.
Pour tous ceux qui tâtonnent en matière de paris, je vous conseille de cliquer sur l’onglet « cours », et de visionner quelques vidéos.

Pour s’inscrire :
C’est tout simple, vous cliquez par exemple sur l’onglet « pronostics » ou sur l’onglet « abonnement », puis vous cliquez sur « inscription », vous rentrez votre pseudo (identifiant) et votre mail, et c’est terminé.
Votre mot de passe est généré par le site et vous est envoyé sur votre adresse de messagerie afin que vous puissiez vous connecter (vérifiez vos courriers indésirables, on ne sait jamais) et vous abonner. Si le mot de passe est trop compliqué, vous pouvez toujours m’envoyer un petit message afin que je vous le change.

Moyens de paiement :
Carte Bleue, chèque, mandat, Western Union et Moneygram. Pour ces trois derniers moyens de paiement, vous m’envoyez un message dans l’onglet « contact » pour me demander mon adresse postale. Vous n’avez qu’à vous inscrire, vous me donnez votre identifiant par mail et j’active votre compte manuellement. Pour ceux qui paient par carte bleue, l’activation du compte est manuelle aussi, vu que l’activation automatique ne se fait plus. C’est ouvert de 10h à 2h du matin.

Très important :
Surtout à l’attention des nouveaux abonnés, on ne me saoule pas de mails et/ou de messages en tout genre. On ne m’écrit que pour un motif valable (problème technique, question sur un pari, tickets gagnants, etc…). Les personnes discourtoises, impolies, voire insultantes, voient leur compte supprimer dans l’instant. Le calme et la fraîcheur sont des atouts importants. Merci pour votre compréhension.

Mise au point :
– On ne m’envoie pas des tickets sur les courses non travaillées, sauf si c’est une note ou gros gains. Parfois, il y a trop de chevaux repérés qui courent et je suis bien obligé de faire des choix.
– On ne m’envoie pas des tickets qui dégagent des gains faibles, sinon je suis envahi.
– On évite de terminer ses courriers par des « bonne journée », « bonne soirée » et surtout « bonne chance », tout ce qui envoie des ondes négatives. Un « cordialement » suffit.

Amitiés hippiques.
Frédéric